Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire de la Zentarkie

Aller en bas 
AuteurMessage
hgh23
Empereur du Sahara
Empereur du Sahara
avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21

MessageSujet: Histoire de la Zentarkie   Lun 1 Jan - 16:52

Les Cités originelles de la Ligue des borgors de la Zentarkie



Les patriciens de la Zentarkie sont les héritiers des Borgors qui se sont installés sur les rivages de la mer Intérieure lors de la Grande Migration. Ceux-ci fuyaient tout à la fois les exactions Örhs et le climat hostile de leur continent à la recherche de paix, de chaleur et de partenaires commerciaux. Nouant des relations amicales et commerciales avec la plupart des peuples autochtones, à la notable exception des Vulitsis qui les rejetèrent à la mer, les nouveaux arrivants s’implantèrent rapidement dans les paysages locaux. Pour preuve de ces relations privilégiées avec les différents peuples, les Borgors adoptèrent presque immédiatement les religions locales tandis que les populations natives s’assimilèrent tout aussi rapidement à la culture borgors. Les liens furent un temps coupés avec le territoire d’origine des colons mais les relations furent toujours importantes entre les colonies. C’est pourquoi, lorsque neuf de ces dernières prirent le pas sur les autres, les familles dirigeantes décidèrent de se regrouper et de former, au début de l’Antiquité, la Ligue borgors de la Zentarkie.

Teper : Première de toutes les colonies, c’est aussi celle qui conserve le plus de relation avec l’Hendecarchie, du fait de sa position géographique privilégiée vers les mondes Shaan, Dhany Hai et Borgors. Elle occupe la rive est du Détroit que la Ligue, avec la Cité de Med, contrôle en intégralité. Les relations ont toujours été cordiales avec les Zarabes, les deux peuples ayant tous deux la fibre commerciale. Comme à Izumrud plus tard, les Borgors adoptèrent sans aucune difficulté le culte du dieu Macron. La Cité abrita le Sénat originelle de la ligue avant qu’il ne soit déplacé. Le parti patricien le plus influent y est traditionnellement le parti Populiste.

Med : Colonie contrôlant l’ouest du Détroit, elle est aussi la plus petite en taille. Elle souffre en effet de l’importance de la ville de Teper, où les navires marchands passent plus volontier. Les habitants y sont paradoxalement les plus attachés à leurs nouvelles terres, peut-être en raison du culte des Seins. Les Souverainistes y dominent. Il s’agit par ailleurs de la seule ville où le parti Belliciste contrôle plus d’une poignée de sièges au sénat, certainement car le commerce n’y rapporte pas assez.

Serebro : Med et Serebro sont les deux seules Cités borgors à voir leurs frontières terrestres se toucher. Cela leur a permis de s’implanter plus profondément dans les tissus social, économique et politique de la région. Les principaux échanges avec les peuples de Laus et de Planara y ont lieu, offrant le contrôle du sénat local aux Populistes.

Almaz : Les Populistes d’Almaz ont quant à eux noués d’étroites relations avec le Royaume Jétéla et la famille dirigeante de Galeda. C’est également le principal point d’accès borgors aux richesses intérieures du continent. Le culte des Seins y domine également.

Izumrud :
Représentants les plus orientaux de la Zentarkie, les Borgors d’Izumrud sont un exemple de coopération avec les locaux dans les premiers temps de leur établissement. Déjà convertis au macronisme puisque originaires de Teper, les Populistes y prospèrent sans relâche. La cité est l’une de plus riches de la Ligue, comme peuvent en témoigner les nombreux jardins privés des villas patriciennes qui fleurissent sur les flancs de la colline de Byrsa.

Paluba : Le Sénat de la Ligue siège désormais sur cette île découverte par les premiers colons ayant voulu traverser directement la mer pour atteindre Almaz depuis Izumrud. Si les Souverainistes sont la force politique majoritaire, ils ne disposent pas d’un pouvoir total. En effet, les autres familles de la Ligue ne manquent pas de soutenir les représentants de leurs intérêts dans les luttes politiques incessantes qui émaillent les élections du Gertsog de la Zentarkie, tous les deux ans. Du fait des origines navaro de l’île, Paluba est la ville où l’architecture est la plus grandiose.

Rubino : L’île centrale de l’archipel est la plaque tournante du commerce de la Ligue dans cette partie de la mer, très certainement car la ville de Perec est tournée vers le royaume Navaro plutôt que vers le continent. Sans surprise, les Populistes ont le soutien de la population urbaine.

Perec : Comme évoqué précédemment, la ville regarde vers le royaume Navaro. Protégée par la presque-île du Boa, c’est aussi là que le culte Navarro est le plus fort. En témoignent les majestueux temples dédiés aux deux Serpents. Les Souverainistes contrôlent la ville.

Stal : Dernière-née des Cités, Stal n’est cependant pas la plus négligeable. D'elle viennent les principales connaissances scientifiques de la Ligue, les Souverainistes s’étant intégrés au réseau de savants formé par la religion du Savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire de la Zentarkie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Archives :: Archives :: Archives MV :: Aube des Empires-
Sauter vers: