Confrérie Prolétaire des Trolls
Si tu n'es pas enregistré, enregistre toi !
Si tu n'es pas connecté, connecte toi !
Rejoins la lutte !


Forum de Jeu de Rôle et de Grande Stratégie amateur
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les sentiers de Mingloire

Aller en bas 
AuteurMessage
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 15:43

Janvier 1915. Le village de Mingloire a été arraché aux boches lors de terribles offensives en Champagne il y a deçà un mois. Mais ce maigre succès combiné à l'arrivé d'un matériel plus moderne comme les casques Adrien ne parvient pas à remonter le moral d'une troupe déjà fortement épuisée et réduite. Les boches ne lâchent rien et sont bien décidés à reprendre ce village de France tandis que le temps devient de plus en plus exécrable. Obus et neiges sont quotidien mais nous sommes déterminés à ne rien lâcher, malgré le froid et la mort qui recouvrent toujours plus la plaine.

*

Ce MV est à peine inspiré des tranchés d'Eix, je n'ai pas honte d'en voler le principe, de toute manière Guaracha ne reconnait pas la propriété intellectuelle ! (la propriété tout court en fait ... )(§)
Bref, vous incarnez un pauvre pélo qui n'a rien demandé à personne mais qui pourtant n'a pas eu le choix, comme tant d'autres que de sauter dans le premier train venu en 1914, en pensant se rendre un Berlin alors que c'était pour finir en enfer. (Puis entre Berlin et l'enfer ... ) Votre pauvre gars se retrouve donc engagé dans la première bataille de Champagne, une vaste offensive française en plein hiver (de décembre 1914 à mars 1915) ponctuée de contre-attaques allemandes.
Le village de Mingloire (n'existant pas car j'allais quand même pas pas refaire la carte d'un vrai village quand même § ) a été évacué depuis 1914, vous êtes ainsi ses seuls habitants. votre demi-section (une trentaine de gueux dirigés par un sergent) a eu l'ordre de tenir la position en attendant une possible reprise des offensives, mais celle-ci tarde à venir et c'est pas plus mal pour vous. La prochaine relève est dans une semaine (7 tours) donc possiblement le ticket de sortie de cet enfer, si la mort ne vous attrape pas avant.

Dernières petites choses : Vous êtes tous dans le même camps.
*

Vous inscrire :  
Spoiler:
 

Les grades :
Spoiler:
 

La carte :
Spoiler:
 

Liste des personnages joués :
Spoiler:
 

Et maintenant, aux armes §§


http://planetetotalwar.forumpro.fr/t4858-les-tranchees-d-eix


Dernière édition par Arkantos le Mer 10 Oct 2018 - 13:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maraud

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 27/09/2017

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 15:49

Sergent Paul Oreiller, mitrailleur

Issue d'une famille d'ouvriers dans le textile, Paul Oreiller avait enfin finit son service militaire quand fut déclaré la guerre. Il fut obligé de continué son service et fut envoyé avec la masse de soldats Français contenir les allemands, sans même avoir put revoir sa douce Corinne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LARS

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 13/12/2017

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 15:57

Caporal Léon Langeois - spécialité médecin

Originaire du Jura, Léon était en plein séminaire quand la guerre a éclaté, et pour une raison qui suit le sacro-saint génie militaire, il a été affecté comme médecin de sa section, pouvant certainement panser et rendre les derniers sacrements simultanément à en croire ce choix de la hiérarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labtecldlc

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 13/12/2017

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 16:02

Sergent Marcel Fournier, 31 ans, Agent de liaison

Originaire de Marseille, Marcel travaillait comme horloger dans un petite boutique du centre-ville. Comme la majorité des hommes de son âge, il est monté dans un train en 1914 sans trop savoir ou il partait. En charge du poste de radio de la section, il accomplit son rôle avec fierté et efficacité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SergueiBorav
L'homme que nous aimons le plus
L'homme que nous aimons le plus
avatar

Messages : 2465
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 17:16

Caporal Jean Boravisson, le normand lâche et fourbe comme tous ceux de sa race.
Il est néanmoins assez proche d'un humain et donc, disposé à tuer de l'Allemand.

_________________
Spoiler:
 
глупый

Sauvez nos RolePlays, mangez un Quendri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pays-virtuel.forumgratuit.org En ligne
Endwars

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 26

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 19:39

Drogon Jourdan 28 ans, Breton et chasseur dans l'âme. Il met aux services de la France ses talents de chasseur et d’observateurs. Il sert avec le grade de Caporal

-> Reconnaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1746
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 22:43

Lieutenant Jean de Caullin. Issu de l’aristocratie et bercé par les doux rêves de vengeance de la dernière guerre il s'engagea dès le début de la guerre comme officier d'une unité d'infanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvio007

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 30/05/2017

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 23:06

Caporal de génie Sylvio Farfelin, dirigeant une section du génie.
Fossoyeur de métier, il fut réquisitionné par l'armée lors de la guerre, s'illustrant à de nombreuses reprises à ses capacités à creuser des trous solides et bien agencés ainsi que le posage de quelques défenses. Il fut donc naturellement promu caporal du génie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 7 Oct 2018 - 23:26

Gloire à mes 7 inscrits !

Voici votre situation : Vous êtes une grosse vingtaine (pour le moment) à occuper cette position. En tant normal une section comporte une cinquantaine d'hommes mais dans cette guerre il est utopiste que d’espérer avoir ses effectifs au complet. La mort frappe tout les jours.

Chaque joueur contrôlera, en plus de son personnage deux à trois autres gars. Les officiers peuvent donner des ordres aux grades inférieurs (Lieutenant > Sergent > caporal).

Vous bénéficiez d'un tour zéro à partir de la réception des actions pour mettre en place vos défenses.

Vous ne savez pas où sont les allemands, néanmoins vous savez que les boches sont positionnés bien plus loin au Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hgh23
Empereur du Sahara
Empereur du Sahara
avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Lun 8 Oct 2018 - 0:22

Olivier Pègue, 21 ans
Troufion
Tout droit sorti de la mine pour Berlin, il n'a toujours pas bein compris ce qu'il faisait à Mingloire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Mer 10 Oct 2018 - 13:11

Une demi-section d'infanterie française vient d'arriver. Son caporal, un certain Olivier Pègue vous annonce que sa position, un peu plus loin au Nord-Ouest a été prise. Son unité a été complétement mise en déroute et le voici qui débarque sur votre position en demandant un peu d'abri. Face à l'impossibilité de continuer vers l'arrière rejoindre son supérieur hiérarchique (la troupe est épuisée et les fortes neiges ne facilitent pas le chemin) il a été décidé, après entretien avec le Lieutenant Jean de Caullin de rejoindre votre section et de se mettre temporairement sous les ordres de ce dernier.

Évènement : Olivier Pègue et ses hommes rejoignent la section.

Les stats arrivent dans la journée ! Votre section est composée de 28 soldats actuellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Mer 10 Oct 2018 - 19:02

Actions du tour zéro pour samedi 12h !

Le tour zéro n'est pas très important, ou plutôt si il l'est mais ce n'est pas dramatique de le louper. Durant cette phase vous positionnerez vos défenses et prendrez les postes que votre supérieur vous donnera. Vous pouvez également me donner votre comportement général. Vous avez le droit à 3 lignes d'actions par personnage que vous contrôlez.

Sachez également qu'un tour dure 24h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin13
La victoire jusqu'à Jérusalem !
La victoire jusqu'à Jérusalem !
avatar

Messages : 1746
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 24
Localisation : LYON ! (oui Lyon ^^)

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Jeu 11 Oct 2018 - 15:46

Okay les gars, on a pour mission de tenir cette position coûte que coûte alors écoutez moi bien parce que je ne me répéterai pas.

On va procédez à quelque changement dans notre organisation.
Langeois tu passe directement sous mes ordres, Pègue tu intègre le groupe de Fournier avec Jourdan. Farfelin tu passe sous les ordres d'Oreiller.
Passons maintenant aux ordres à proprement parler.


Situation.
Ennemi: Des putains de boches, on sait pas combien, mais jamais assez pour nos balles. Nénnmoins on pourrait rencontrer un ennemi initial comportant des unités de reconnaissance alors garder bien vos secteurs.
Ces connards cherchent à nous reprendre ce village qui aujourd'hui et pour toujours est français.
Pour cela plusieurs hypothèse.
H1: L'ennemi fait un lourd pillonage d'artillerie puis lance de grand assaut... Comme d'hab.
H2: Plusieurs petites unités de reco pouvant passer par la forêt pour repérer notre dispositif et nous emmerder.

Ami: Aucun idée de si on arrivera à faire la liaison avec l'arrière, Fournier faudra que tu fasse ton possible, normalement on devrait voir du renfort la semaine prochaine, mais il est pas interdit de voir des forces amis nous rejoindre comme le Caporal Pègue.

Environnement: Okay, c'est l'hiver, les champs vont être boueux et la forêt va être difficile d'accès. Ça joue en notre faveur car les boches ne pourront ni avancer frontalement ni contourner par la forêt efficacement.

Notre mission, c'est de tenir la position jusqu'à l'arrivée de la relève pour ceci il faut commencer à construire des tranchées rudimentaires et prendre positions dans les habitations.

Pour ça: Sergent Fournier, tu sera au QG pour tenter de faire fonctionner les transmissions.
Langeois, tu fais ton boulot d'infirmier à l'infirmerie.
Pègue tu sera dans le poste de combat que Fanfrelin va construire.
Jourdan, tu sera de l'autre coté de la rivière en reconaissance plus au nord.
Fanfrelin, tu vas avoir du travail mais tout le monde va mettre la main à la patte, tu dois organiser la creuse des tranchées et la construction du poste de combat le plus rapidement possible.
Le groupe Oreiller toi ainsi que tes subordonnés, serez placé face aux champs pour nous prémunir d'un assaut chleuh. Particularité pour toi, je veux ton matériel dans la maison la plus avancée pour fauchées les rangs ennemis.
Ma position sera le QG mais je passerai sur les positions régulièrement.

Rappel de bon fonctionnement les gars, vous rendez compte des que quelque chose se passe, n'oublier pas que vous êtes une force de proposition et surtout, soyez réactif.

Nouvelle organisation de la section:
 

Nouvelle carte, en Orange, les tranchées + poste de combat, en violet dégueu les secteurs de tir et d'observation depuis les bâtiments, vos noms sont notés à l'endoit où est globalement votre position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hgh23
Empereur du Sahara
Empereur du Sahara
avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Jeu 11 Oct 2018 - 16:01

Cest sales boches regretteront d'avoir mis les pieds dans cette forêt, vous verrez Lieutenant !

*S'en va en courant, mais pas très vite quand même*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Jeu 11 Oct 2018 - 18:06

Nouvel organigramme de commandement :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkantos
Poujadiste à oeillères
Poujadiste à oeillères
avatar

Messages : 1715
Date d'inscription : 31/10/2011
Localisation : Flandroisie françoise mais flamingante !

MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   Dim 21 Oct 2018 - 11:05

La journée se passe dans le calme et l'ensemble des travaux demandés par le lieutenant s'effectuent. On creuse des tranchés et établit des postes fortifiés, notamment grâce à des bûches et des rondins que le génie à trouvé au village.

Une fois les travaux terminés les hommes se déploient, certains dans les tranchées, d'autres à l'arrière. Comme le soldat André Vernant qui monte la garde sur la colline où est perchée l'église du village, Sainte-Marie-de-Mingloire, il a ainsi une vue sur tout le village, malheureusement la brume l’empêche de voir bien clair. Il y a aussi Jean-Marie le Blavec et les deux brancardiers Alphonse Lefebvre et Germain Boudet qui sont à l'arrière et qui montent la garde du côté de l'infirmerie de campagne et du poste de liaison et qui, pour passer le temps jouent aux cartes. Tandis que caporal médecin Paul Langeois, en attendant d'avoir des blessés et des malades s'isole pour lire la bible

Dans les tranchées la situation est plus éparse. Les hommes du génie se parlent peu là où les hommes de Pègue et Oreiller rigolent bien ensemble.

Enfin le lieutenant de Caulin, quand il ne fut pas occupé à supervisé pas les travaux passa le plus clair de son temps avec le sergent de liaison Marcel Fournier. Celui-ci est parvenu à établir un contact, quoique mauvais avec l'arrière.

Tout se passait ainsi quand, en fin de journée un coup de feu retentit. Il provenait de la forêt à l'Ouest du village, le long du cour d'eau … Tout le monde retint son souffle. Quelques minutes plus tard le soldat de reconnaissance Salomez vint faire un rapport. Au caporal Pègue, plus proche, qui fit transmettre l'information jusqu'au lieutenant par le soldat Simmoneau. Le caporal Jourdain venait d'abattre un allemand dans les bois.

https://image.noelshack.com/fichiers/2018/42/7/1540112665-bastaille.png

Actions pour samedi 27, à midi ! Les stats dans la foulée de ce mini tour mes petits farfadets !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sentiers de Mingloire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sentiers de Mingloire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Délaisse les grandes routes, prends les sentiers » __ Noah L. Butler [100%]
» Sentiers d'Armorique le 10 avril 2016
» Les petits cailloux d'amour
» L'île du Levant...
» Le Sentier Argenté [Lumy retrace son passé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie Prolétaire des Trolls :: Les jeux :: Mondes Virtuels et Jeux de Rôle textuels-
Sauter vers: